Appliquer les changements vers une culture Lean

Appliquer les changements vers une culture Lean

La mise en place d’une culture Lean prend du temps. Vous devez comprendre que le développement des personnes prend 10 fois plus de temps que l’amélioration des processus. Votre équipe mettra du temps à changer et à se former. Vous devrez peut-être même créer une équipe fonctionnelle de résolution de problèmes pour vous aider à atteindre vos objectifs. En fin de compte, il est important de faire de petits pas vers votre objectif, mais de ne jamais cesser de chercher. En responsabilisant vos employés, vous vous assurerez qu’ils deviennent motivés et enthousiastes à l’idée d’apporter des changements dans votre organisation.

Empathiser avec les employés

Dans le monde des affaires, l’empathie est essentielle. En faisant preuve d’empathie envers les employés, vous pouvez résoudre de nombreux problèmes liés à la culture du lieu de travail. L’auteur de Applied Empathy, Michael Ventura, affirme que lorsque le leadership donne la priorité à l’empathie, les employés se lient plus profondément avec l’organisation et l’entreprise prospère. Dans cet article, il aborde les principales façons dont l’empathie peut vous aider à améliorer votre culture professionnelle.

L’empathie est une compétence fondamentale de l’intelligence émotionnelle. Il s’agit de la capacité à comprendre le point de vue d’une autre personne, à exprimer et à réfléchir à ces sentiments, et à utiliser ces connaissances pour guider les actions. L’empathie n’est pas un trait inné. Elle peut s’apprendre. Une étude récente a révélé que les personnes qui appartiennent à des organisations où règne une grande confiance ont des niveaux d’empathie plus élevés envers leurs coéquipiers. Cependant, de nombreux dirigeants ne pratiquent pas l’empathie et ne reconnaissent pas l’importance d’être empathique.

S’imprégner des valeurs des employés est essentiel pour une entreprise à l’esprit Lean. Comprendre la situation actuelle et faire preuve d’empathie envers les employés vous aidera à appliquer les changements vers une culture Lean. Parfois, les problèmes sont dus à de mauvaises décisions prises au sommet, tandis que d’autres fois, ils sont le résultat de la simple chance. Cependant, si votre entreprise recherche la prévisibilité, la mise en œuvre de la méthode Lean est la voie à suivre.

Un élément clé de la gestion Lean est la reconnaissance des différences entre les équipes et les individus. La nouvelle attitude permettra aux équipes d’expérimenter de nouvelles méthodes et de nouveaux outils. Le changement d’attitude fera la différence, et les équipes s’engageront de manière plus cohérente dans le lean management. Lorsque vous avez cet état d’esprit, il est plus facile d’améliorer les performances. Vous verrez vos employés comme des individus, et non comme de simples numéros. Appliquer le changement dans une culture Lean nécessite une transformation de la culture du haut vers le bas.

Embrasser les différents types d’employés permet aux dirigeants de mieux comprendre les besoins de leurs employés. En faisant preuve d’empathie envers les employés, vous apprendrez à appliquer les changements vers une culture Lean sans aliéner vos employés. L’empathie avec les employés est la technique la plus efficace pour conduire le changement. Si vous vous souciez vraiment du bonheur et du bien-être de vos employés, c’est toute votre équipe qui en bénéficiera.

Les habiliter à effectuer des changements

Le Lean et l’amélioration continue sont des processus dont l’objectif est de fournir une valeur maximale au client. Pour y parvenir, les entreprises doivent intégrer le Lean dans leur stratégie, leur vision et leur culture. Pour cela, il faut donner aux employés les moyens d’opérer des changements et les inclure dans le processus. Cela signifie qu’il faut identifier des indicateurs clés pour suivre la mise en œuvre du Lean. Par exemple, vous pouvez mesurer les résultats de l’entreprise en créant une culture du “café Lean”.

La première étape de la création d’une culture Lean consiste à identifier les sept gaspillages mortels. Ensuite, il faut considérer les différentes sources de matériaux et d’énergie qui entrent dans la fabrication du produit. Cette perspective plus large révélera probablement encore plus de possibilités de réduire les déchets, tout en créant davantage d’économies. De nombreuses organisations reconnaissent les efforts des employés par des programmes d’incitation, mais elles ne leur donnent pas les moyens d’agir. Le passage à une culture Lean peut leur donner le sentiment d’être responsabilisés.

Une erreur que font de nombreuses entreprises est de se concentrer uniquement sur les outils et les techniques tels que les 5S et le juste-à-temps. Elles passent à côté du fait que le Lean consiste à instaurer une culture du respect. Cela signifie que les gens sont habilités à évaluer les conditions actuelles, à élaborer des solutions et à normaliser ce qui fonctionne. Le Lean requiert une main-d’œuvre habilitée. L’utilisation d’outils numériques est un moyen d’y parvenir. En responsabilisant les employés, votre entreprise peut mettre en œuvre les principes du lean.

Les dirigeants doivent donner aux travailleurs les moyens d’effectuer des changements, au lieu de les faire eux-mêmes. Cela permet aux employés de s’approprier le changement et d’apporter des améliorations. Le changement doit être progressif, et non radical. Il sera apparent dans les opérations quotidiennes. Pour donner aux travailleurs les moyens d’évoluer vers une culture Lean, il ne suffit pas de leur demander comment les choses se passent. Les dirigeants doivent engager les travailleurs dans le processus en fixant des objectifs, en favorisant l’amélioration continue et en créant un environnement où les employés peuvent apporter des changements qui profiteront à tous.

Dans le processus de changement de culture, les dirigeants doivent assurer la réussite du projet en fournissant une formation et une éducation à leur personnel. En responsabilisant les employés, ils peuvent travailler le long du flux de travail et produire systématiquement le produit de travail parfait. Le neuvième principe de Deming met l’accent sur l’élimination des barrières entre les départements. Le but de briser ces barrières est de favoriser la collaboration et de permettre aux employés de collaborer entre eux pour apporter des améliorations dans tous les domaines de l’organisation.

Le leadership devrait jouer un rôle important pour favoriser le changement. Une culture de l’amélioration continue est un aspect essentiel de toute organisation et les dirigeants doivent s’engager à adopter les principes du Lean management. L’équipe dirigeante doit participer activement aux initiatives d’amélioration continue et encourager ses employés à donner suite à leurs idées. Les dirigeants doivent assurer un suivi régulier des progrès, communiquer leur soutien et célébrer les réussites. L’équipe de direction doit diriger depuis l’atelier pour favoriser la culture de l’amélioration continue.

Les habiliter à éliminer les gaspillages

Lors de l’application des changements vers une culture Lean, une organisation peut décider de réduire ou d’éliminer les gaspillages, tels que les temps morts, les tampons entre les étapes du processus de production et la surproduction. Sans logiciel pour suivre et mesurer ce changement, il est difficile de savoir s’il a fait une différence au niveau des coûts, de la vitesse de mise sur le marché ou de la satisfaction du client. Cependant, les meilleures solutions sont conçues pour faciliter le calcul de l’impact de l’amélioration.

La méthode lean définit sept types de déchets. Certains d’entre eux sont des déchets purs, tandis que d’autres sont nécessaires. Si certains gaspillages soutiennent les activités à valeur ajoutée, d’autres entravent le flux de travail Lean. L’assurance qualité est un bon exemple de gaspillage nécessaire. Bien qu’elle n’apporte pas de valeur directe au client final, cette activité de gaspillage garantit que le processus de développement lui-même ne perd pas de sa valeur.

Pour aider les équipes de changement à être plus productives, il est utile de créer une équipe unique dotée d’une expertise de leadership. Cette équipe est chargée de diffuser les pratiques Lean dans tous les départements et de transformer l’ensemble de l’entreprise en une organisation Lean. Les entreprises peuvent également créer une équipe pilote temporaire composée d’employés, y compris des membres de diverses équipes, qui deviendront des agents de changement. Dans les grands départements de RnD, plusieurs équipes travailleront indépendamment.

Dans le processus de kaizen éclair, l’équipe d’amélioration sera isolée des activités quotidiennes jusqu’à ce que le changement soit mis en œuvre. La même stratégie peut être utilisée pour le processus kaizen si les employés clés doivent être éloignés des activités quotidiennes. Une approche de gestion du changement est également utile, comme la méthode KonMari de Marie Kondo. L’objectif de la gestion du changement est de faire évoluer les mentalités.

Malgré son apparente simplicité, les principes lean sont fondamentaux pour l’amélioration du système de production global. En rendant les principes lean clairs pour les employés, les organisations peuvent améliorer leur mode de fonctionnement. Par exemple, l’accent mis sur le processus de travail lui-même est crucial pour le succès de la culture lean. Ainsi, les employés peuvent évaluer plus précisément leur état actuel, élaborer des solutions et normaliser ce qui fonctionne.

L’habilitation des employés et du personnel à s’approprier leur travail est un autre élément clé d’une approche Lean. L’autonomisation des employés est essentielle pour établir une culture positive, ainsi que pour créer un environnement de travail plus productif. L’approche Lean favorise également la collaboration au sein d’une organisation, ce qui permet de soutenir plus facilement le changement. Lorsqu’elles sont appliquées correctement, les pratiques Lean peuvent profiter à une entreprise à bien des égards, et la rendre plus efficace à tous points de vue.

.